Les JMJ 2019 à Panama

Témoignage d’Alexandra, JMJiste Panama 2019

Témoignage d’Alexandra, JMJiste Panama 2019

50 jeunes du Diocèse de Créteil sont partis au Panama du 12 au 28 Janvier 2019.
Durant ce séjour, nous avons été reçus dans des familles. Nous avons eu 4 jours de visites, une semaine missionnaire dans le diocèse de Chitré à Ocù et la semaine JMJ à Panama City où nous avons retrouvé le Pape et les jeunes du monde entier.
Voici le témoignage d’Alexandra :

Je suis partie aux JMJ sans vraiment savoir a quoi m’attendre. J’en avais un peu entendu parler autour de moi, ayant des connaissances qui y étaient allées, mais cela restait très vague dans mon esprit, je m’imaginais un FRAT puissance 1000.
L’idée de partir est venue comme un défi avec mes amis, tous animateurs avec moi a l’aumônerie des lycées de Thiais/Choisy, “Et si on allait faire les JMJ de Panama”?
La réalité nous a vite rattrapés lorsqu’on s’est retrouvés dans l’avion avec le groupe et que cette fois-ci on s’est dit “On y est”.
Je me suis toujours un peu laissée porter par ma foi, comme si c’était mécanique, et cette expérience m’a permis de réaliser qu’il fallait que j’en devienne actrice. Durant ces JMJ, je me suis ouverte aux autres sur ma foi, ma relation avec Dieu, mes prières, mon quotidien en tant que Chrétienne et j’ai pu échanger avec des jeunes de mon âge sur ces sujets.
J’ai été marquée par l’accueil extraordinaire de la part des habitants de la ville de Ocù lors de notre semaine missionnaire dans le diocèse de Chitré. Cela faisait des mois qu’ils attendaient notre arrivée et ils nous ont de suite reçus comme des membres de leur famille, ce qui était une évidence pour eux.
J’ai aussi été impressionnée par l’engagement des jeunes panaméens pour leur paroisse, quand moi je traîne les pieds pour aller a la messe le dimanche.
Dans une de ses homélies, le pape s’est adressé aux JMJistes en disant :”vous n’êtes pas le futur, vous êtes le présent”. C’est avec cette phrase en tête que je suis rentrée en France, je pense un peu changée.
Je m’accorde aujourd’hui plus de spiritualité, je prie plus, j’essaye de ne pas me laisser atteindre par les tracas du quotidien. J’entame les journées de manière plus sereine et avec philosophie. C’est également ce que j’essaye de transmettre a mon entourage, même non croyant, et aux jeunes lycéens lors de nos rencontres d’aumônerie.
J’essaye de répondre à l’appel :”Me voici, la Servante du Seigneur”.
Alexandra, 27 ans, jeune pro du secteur Thiais/Choisy.