Rassemblement de TaizéRassemblement des Lycéens

RECAP Taizé 2018 – Des vacances autrement…

   Présentation de Taizé

A l’occasion de la Toussaint, les lycéens du Diocèse de Créteil ont fait le choix de passer des vacances un peu particulières. Le 21 Octobre, pour cette 4ème édition, ce sont 158 lycéens et leurs animateurs qui ont pris la route à destination de Taizé. C’est auprès de la communauté monastique chrétienne basée dans la même ville, qu’ils ont passé un séjour inoubliable, tout en partageant leurs modes de vie d’une grande simplicité. Ces quatre jours sont l’occasion pour les jeunes de se rapprocher de Dieu par la prière commune, le chant, le silence, la méditation personnelle ou encore  le partage. Que l’on soit venu pour découvrir un sens à sa vie ou pour vivre un temps de retraite en vue d’un prochain sacrement, tous sont accueillis dans une même démarche de rencontre. Cette année, les jeunes se réunissent pour se recueillir autour du thème « une joie qui ne s’épuise jamais ». 

   Le programme

La prière commune détient une place importante au coeur des journées, rythmant la vie quotidienne de la communauté. Différents temps de prières sont organisés au cours de la semaine tels que la prière autour de La Croix, l’Eucharistie, la prière du soir avec les bougies symbolisant la lumière pascale, la prière en silence pour la Paix, etc… A fin d'approfondir le thème du voyage, les lycéens sont invités chaque jour à participer à des temps de rencontres, de partage et de réflexion biblique. Il y a même la possibilité pour les jeunes de passer la semaine ou quelques jours en silence. Les tâches pratiques indispensables à la vie quotidienne, comme la vaisselle sont faites en communauté dans la joie (et la bonne humeur). Après la prière du soir, on peut aller se détendre au café Oyak, lieu de rencontres, fêtes et musiques où les jeunes peuvent échanger sur ce qu'ils ont vécu dans la journée. Cet espace est mis volontairement à l'écart pour permettre à ceux qui le souhaitent de continuer leur pèlerinage dans le calme et la sérénité, toujours dans une même démarche de respect et de partage. Les frères de la communauté se rendent d’ailleurs régulièrement disponibles pour écouter ceux qui en ressentent le besoin. L’accent est également mis sur la sécurité. En effet, une réelle vigilance solidaire s’est installée et permet d’assurer un lieu de confiance pour ceux qui viennent y chercher la paix. 

Témoignage d'un jeune

   " Du 21 au 25 octobre, je suis parti avec 9 autres jeunes scouts à Taizé pour le pèlerinage diocésain des lycéens. Nous étions accompagné d’une animatrice. Là-bas, nous ne nous connaissions pas mais nous avons appris à travers le service et la prière à vivre ensemble. Dès le voyage en car,  nous avons délaissé nos portables, pour un petit loup garou improvisé. Une fois arrivés, en attendant que l'on nous ouvre notre chambre, nous avons joué aux cartes. Alors que la bonne humeur installée se faisait ressentir,  le temps était rythmé par la prière. La journée type commençait par la prière du matin, puis des chants, des lectures, et un temps de silence en compagnie des frères. Ensuite, venait l’heure du petit-déjeuner, puis un temps de partage biblique. Les sujets et textes étudiés étaient variés, ouverts à tous, chrétiens ou non : chacun étant libre de les comprendre à sa façon. Un frère était chargé de nous expliquer le texte, puis nous échangions en petits groupes. Vient le temps de la deuxième prière dans l'église, un temps de recueillement, toujours appréciable, suivi du repas, quand à lui toujours particulier. La première règle de Taizé est : « mange ce que tu as ». La deuxième est : « mange avec ce que tu as » (en l'occurrence, une cuillère, un bol, et une assiette). L'après-midi, j'étais de service, avec les 17 ans et plus tandis que les autres jeunes ont monté une comédie musicale biblique somptueuse, que nous ne pouvons malheureusement pas postée à cause des droits à l'image. Mon service consistait à veiller sur le silence et le recueillement tous les soirs de 17h à 19h. C'était un beau temps car je pouvais en plus de mon service, me consacrer à la prière dans un lieu magnifique. Cela m'a rapproché du silence et du calme de Taizé, qui même s'il n'est pas omniprésent, est la base de notre séjour. Contrairement à Paris, nous avons le temps et c'est quelque chose de rare, presque inconnu.
Le soir, après le repas vers 20h30, que nous avons souvent distribué, dans la joie et la bonne humeur, avait lieu la dernière prière. Beaucoup la quittait au bout d'une demi-heure pour aller faire la fête au coin Oyak, mais l'on pouvait rester autant que l'on le voulait. L’avant-dernier soir, nous avons eu le droit à un temps d'adoration de la croix. Elle était posée et nous pouvions aller mettre notre front dessus pour entrer en contact direct avec le Christ. Il fut impressionnant de voir, la foule de personnes courant vers la croix. On aurait dit des gens pressés d’aller toucher une star,  mais il s'agissait bel et bien du Christ avec qui ils souhaitaient parler. Ce soir-là je suis resté jusqu'à 1h du matin. Le lendemain soir nous avons eu une messe avec dispersion de la lumière pascale, en souvenir de Pâques. C'était très beau.
Il y avait à Taizé, de nombreux autres scouts, autres que la petite délégation de notre territoire. Notamment un groupe de Bourges et un groupe de Saint Nazaire. Ils étaient des groupes de 100 et ont envoyé 30 jeunes chacun, Nous nous rencontrions tous les soirs avec notamment quelques scouts d'Europe, devant Oyak à 22h45 précise pour chanter ensemble la prière scoute. Un beau moment de fraternité. Nous les 2 territoires du Val-de-Marne Est et Ouest avons promis une chose : l'année prochaine, nous reviendrons plus nombreux qu'eux.
Ce magnifique pèlerinage est en effet ouvert à tous, et nous en gardons un excellent souvenir.
Alors, tu viens l'année prochaine ? ? "

--Matthieu, jeune scout lycéen

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer