Intervention de Mgr Santier

Publié le Publié dans Enseignements JMJ

Allez, mes amis, Tarnow vous attend. Cracovie vous attend.
Là-bas, vous marcherez sur les pas des témoins de la miséricorde :
Saint Maximilien Kolbe qui a pris la place d’un autre déporté au camp d’Auschwitz, condamné à mourir de faim.
Le bienheureux Jerzy Popieluszko, victime de la violence d’un régime policier alors qu’il invitait le peuple polonais à garder son âme, les ouvriers à marcher dans la vérité face au mensonge et à affirmer leur dignité.
Allez marcher sur les pas du pape saint Jean Paul II et de sainte Faustine Kowaleska, ces deux grands apôtres de la miséricorde pour notre temps.
Jean Paul II a compris que, pour notre temps, le seul rempart à la violence, le seul rempart pour briser le cercle infernal de la violence, est la miséricorde. Au début de son pontificat, il a écrit une lettre encyclique, ‘’Dieu riche en miséricorde’’. En l’an 2000, il a proclamé sainte, sœur Faustine, et institué la fête de la divine miséricorde le 2ème dimanche de Pâques. En 2002, il a consacré à Cracovie le sanctuaire de Jésus miséricordieux, confiant le monde entier à la Miséricorde. Ce sanctuaire, vous le verrez, vous y prierez. Jean Paul II nous dit :

‘’Il faut allumer cette étincelle de la grâce de Dieu.
Il faut transmettre au monde ce feu de la miséricorde’’.

Tous les jeunes, ces centaines de milliers de jeunes, réunis à Cracovie à l’appel du pape François, autour de Jésus, proclameront à la face du monde que Dieu n’est pas un Dieu qui justifie la violence mais le Dieu d’Amour, le Dieu de Tendresse, le Dieu de Miséricorde.
Sœur Faustine vous indiquera le chemin de la miséricorde, non pas un chemin compliqué mais un chemin tout simple, le chemin d’une prière : ‘’Jésus, je me confie en toi’’. Sur ce lieu, comme beaucoup de pèlerins, comme des milliers de jeunes, vous prononcerez cette prière qui pourra transformer votre vie : ‘’Jésus, en toi, je me confie’’.
Vous ne compterez plus sur vous-mêmes, sur vos seules forces, pour changer le monde. Vous mettrez votre confiance en Jésus Christ, Celui qui a vaincu la haine par l’amour. Celui qui nous conduit, comme le disait l’apôtre Paul, et le bienheureux Jerzy Popieluszko qui répétait sans cesse : ‘’Sois vainqueur du mal par le bien’’.

Allez, le monde est en feu !
Ce n’est pas le moment de s’occuper de choses futiles.
Le monde a besoin de la Miséricorde et de ses témoins.
Vous en êtes !