Les Photos du SEJVSPES

Retour sur une soirée très SPES’ciale

« SPES », l’espérance au cœur du monde

Mardi, 19h. Les bénévoles ont reçu les dernières consignes, ils sont prêts à accueillir les premières personnes qui arrivent petit à petit pour l’apéro. La plupart étaient déjà là lors du lancement de Spes After Work. Mais qu’est-ce donc encore que cela ? Une nouvelle soirée étudiante en boîte ?

Une soirée destinée prioritairement aux 17-35 ans, oui ; le côté « boîte », certains l’ont un peu ressenti ; mais surtout, tous les jeunes ont trouvé dans ces soirées, une nouveauté, une proposition qu’ils n’avaient eue nulle part ailleurs.

Spes (espérance en latin) After Work, c’est un temps de louange, de prière et d’enseignement qui se déroule tous les deuxièmes mardis du mois à Vincennes pour l’année de la Miséricorde. Animé par Grégory Turpin, accompagné par Alexia Rabé, finaliste de The Voice, ces temps sont aussi l’occasion de faire connaître de nouveaux talents de la scène ecclésiale, en les invitant à faire « la première partie ».

« J’ai eu la sensation que Dieu était là », Etienne, jeune bénévole

Plus qu’un simple concert, avec les sons et lumières qui vont avec, c’est un véritable moment de prière, où la musique est mise au service de la gloire de Dieu. La soirée est riche, alternant les chants dynamiques et les moments calmes, profonds. Jean-Malo, 15 ans, affirme que « la règle ‘un temps pour tout’ est respectée ; c’est bien fait, il n’y a pas d’incohérence, de changement brusque. » Le père Yves-Arnaud, délégué diocésain au Service d’Evangélisation des Jeunes et des Vocation du diocèse de Créteil, et co-créateur du projet, dit de son côté : « Ce qui m’a vraiment touché, c’est qu’on est parvenu à un silence très profond, entre la louange et les chants dynamiques. » Et Claudia, 21 ans, de renchérir : « C’était absolument génial ! J’étais de mauvaise humeur et l’Esprit Saint est  arrivé. »

Des paroles très profondes

Chaque mois, un enseignement est donné sur un thème choisi. Le premier, sur la miséricorde a beaucoup marqué Elisabeth, jeune bénévole de 29 ans : « J’aurais dû écrire ce qu’a dit Grégory Turpin pour le transmettre à mes amis proches. Il faut vraiment faire passer le message de la miséricorde. Les non-croyants attendent des Chrétiens qu’ils soient des instruments de paix, de tendresse, de miséricorde. » Tous les jeunes interrogés trouvent les enseignements « très intéressants », « bien construits », « faciles à comprendre », « adaptés aux jeunes » et « concrets, même dans les passages de la Bible choisis ».

« La joie de louer ! », Sœur Sandra, 29 ans

Spes After Work répond donc à ce besoin d’une nouvelle génération de se retrouver pour Dieu, dans une ambiance jeune, de prier, de louer, mais aussi d’avoir un temps pour se recueillir et recevoir un enseignement concret. Aliénor, 14 ans dit : « C’était dynamique, entraînant, ça donne envie d’y retourner, de prier. » En quittant l’église, Jean-Christophe, 20 ans, affirme : « Je me sens bien, grandi. » De son côté, Andrew, 20 ans, a décidé de s’inscrire comme bénévole pour les prochaines soirées.

« Un moment fort, à refaire », comme dit Princy, 18 ans, qui semble donner un nouvel élan et changer les cœurs. D’après Paul-Marie, 17 ans, il change même la vision que les jeunes ont habituellement de l’Église. Et ce n’est pas pour déplaire au père Stéphane Aulard, curé de la paroisse de Vincennes, qui voit également dans ces soirées un moyen « d’apprendre à dire merci au Seigneur ».

En bref, Spes, «c’est plus qu’une simple veillée, c’est une rencontre avec les autres, et avec le Christ. » (Jean-Philippe, 23 ans)

Anne-Marie Udala

Retrouvez SPES After Work sur Facebook

Contact : 06 16 23 42 61 ou spescontact@gmail.com